Ayi Kossigan Amavi 1 ; Komlan Adabra 1, Damsane Lamboni 2, Irokoura Kassegne 1, Tamegnon  Dossouvi 1, Ananivi Sogan 1, Jude Amegle 1, Koffi Amegbor 2, Badjona Songne 1.

1 : Service de Chirurgie Générale. 2 : Unité de Chirurgie Thoracique. Correspondance: Amavi Ayi Kossigan Adodossi,, Cancérologie Chirurgicale, Assistant Chef de Clinique en Chirurgie Générale à la Faculté des Science de la Santé, Université de Lomé. 05 BP 1131 Lomé (Togo). Tél :(+228) 90 16 62 51. Email : k_amavi@hotmail.com

Résumé

Objectifs : Rapporter les résultats du drainage chirurgical des épanchements péricardiques compliquant les péricardites aigües réalisé dans le département de Chirurgie Générale du Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio de Lomé. Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective portant sur des patients pris en charge pour drainage péricardique en urgence entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2014. Le drainage péricardique chirurgical a été réalisé chez 22 patients. Il y avait 13 femmes et 9 hommes d’un âge moyen de 42,5 ans (extrêmes : 16 et 73 ans). Le diagnostic échographique montrait un épanchement péricardique en majorité circonférentiel (15 cas). L’indication du drainage péricardique a été posée en cardiologie après échec ou impossibilité d’une ponction péricardique. Le drainage péricardique par la voie sous-xiphoïdienne a été la technique utilisée chez tous les patients ; parmi eux 20 ont été opérés sous anesthésie générale et 2 sous anesthésie locale. Résultats : L’aspect du liquide était séro-hématique dans 9 cas, purulent dans 4 cas et citrin dans 9 cas. Une biopsie péricardique systématique faite en vue d’un examen anatomo-pathologique a révélé une péricardite d’origine tuberculeuse (6 cas), une péricardite aiguë congestive (3 cas) et une inflammation non spécifique (13 cas). Aucune cellule maligne n’a été décelée. Les suites opératoires ont été favorables dans 21 cas. Un décès est survenu au 4ème jour post-opératoire. Conclusion : Lorsqu’il est indiqué, le drainage chirurgical par voie sous-xiphoïdienne permet une prise en charge simple et rapide des épanchements péricardiques compliquant les péricardites aigues avec des résultats satisfaisants. Aussi, sa réalisation par le chirurgien généraliste dans un hôpital ne disposant pas de service de chirurgie cardiothoracique, est-elle encouragée.

Mots clés : Epanchement péricardique. Drainage chirurgical. Voie sous-xyphoïdienne

Abstract

Objectives: To report the results of surgical drainage of pericardial effusions complicating acute pericarditis performed in the Department of General Surgery at Sylvanus Olympio University Hospital in Lomé. Patients and methods: This is a prospective study including all patients admitted for an emergency pericardial effusion drainage between January 1st, 2010 and December 31, 2014. Surgical drainage was performed in 22 patients. There were 13 women and 9 men. Average age was 42.5 years (ages ranged from 16 to 73 years). The ultrasound diagnosis revealed the predominance of circumferential pericardial effusion (15 cases). The indication of pericardial drainage was made in cardiology after failure or impossibility of a pericardiocentesis. Pericardial drainage through the sub-xiphoid incision was the technique used in all patients; among them, 20 were operated under general anesthesia and 2 under local anesthesia. Results: The appearance of the fluid was sero-hematic in 9 cases, purulent in 4 cases and serous in 9 cases. A systematic biopsy of the pericardium performed for pathological examination revealed tuberculous pericarditis (6 cases), acute congestive pericarditis (3 cases) and non-specific inflammation (13 cases). No malignant cells were detected. Operative follow-up was favorable in 21 cases. One death occurred on the 4th postoperative day. Conclusion: When indicated, surgical drainage by sub-xiphoid approach allowed a simple and early management of the pericardial effusions complicating acute pericarditis, with good results. Therefore we encourage it to be performed by the general surgeon in a hospital without a cardiothoracic surgery department.

Key words: Pericardial effusion. Surgical drainage. Sub-xyphoid incision.

Lire l’article complet