Constance Godé *, Kigninlman Horo *, Boko Kouassi *, Abdoukarim N’Gom *, Vincent Achi **, Brou Ahui *, Jean Claude Anon **, N’goran Koffi*, Elisabeth Aka-Danguy *.

*Service de Pneumo-Phtisiologie du CHU de Cocody. ** Service de Pneumo-Phtisiologie du CHU de Bouaké. Correspondance : Constance Godé-Brou, PPH-CHU Cocody  BP V 13 Abidjan.

Tel :(225) 22 48 12 30. E-mail :nigivie2004@yahoo.fr

Résumé :

Objectif : Actualiser les connaissances sur les aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutifs de l’amibiase pleuro-pulmonaire, par rapport à la précarité sanitaire de la ville d’Abidjan et à la surpopulation causée par la guerre depuis 2002 en Côte d’Ivoire. Patients et Méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective du 1er avril 1998 au 31 décembre 2006 au service de Pneumo-Phtisiologie du CHU de Cocody. Les données des registres d’admission, de fichage et le dossier médical ont été considérées. Résultats : Quatorze (14) cas d’amibiase pleuro-pulmonaire ont été observés sur les 4901 hospitalisations. La moyenne d’âge des patients était de 37,5 ans, avec des extrêmes allant de 17 ans à 84 ans. Les signes cliniques chez ces patients étaient dominés par la toux (50% des cas) et la douleur thoracique droite (42,8% des cas). La radiographie thoracique a mis en évidence une image de pleurésie droite dans 40% des cas. L’échographie abdominale a révélé un abcès hépatique unique dans 75% des cas. Le métronidazole était le traitement de choix efficace. L’évolution était favorable dans 85,8% des cas.

Conclusion : l’amibiase pleuro-pulmonaire reste une affection peu fréquente : 0,29%. Le diagnostic, souvent présomptif, repose sur des arguments clinique et radiologique. Le diagnostic de certitude est apporté par la sérologie amibienne qui est inconstamment réalisée chez nous. Le pronostic est favorable sous métronidazole avec parfois des séquelles pleuro-pulmonaires.

Mots clés : Amibiase pleuro-pulmonaire.Toux. Pleurésie droite. Sérologie. Séquelles.

Abstract :

Objective: To update the epidemiological, clinical, paraclinical, therapeutic and progressive aspects of pleuropulmonary amebiasis in relation to health precariousness and overpopulation of the city of Abidjan caused by war in Côte d’Ivoire since 2002. Patients and Methods: We conducted a retrospective study from April 1st 1998 to December 31st 2006 in the Department of Pneumo-Phthisiology of Cocody University Hospital. Data of the admission and filing registers were taken into account. Results: 14 cases of pleuropulmonary amebiasis out of 4091 hospital patients were observed. The median age of the patients was 37.5 years old with extremes ranging from 17 years old to 84 years old. The clinical signs in those patients were dominated by cough (50% of cases) and right chest pain (42.8% of cases). The chest X-ray revealed a right pleurisy in 40% of cases. The abdominal echography revealed just a single liver abscess in 75% of cases. Metronidazole was the efficient choice treatment. The progression was favorable in 85.8% of cases.

Conclusion: Pleuropulmonary amebiasis remains an infrequent affection: 0.29%. The diagnosis which is often presumptive is based on clinical and radiological arguments. The very reliable diagnosis is brought by the amebic serology which is inconstantly performed in our country. The prognosis is favorable under metronidazole with sometimes pleuropulmonary sequalae.

Keywords: Pleuropulmonary amebiasis. Cough. Right Pleurisy. Serology. Sequalae.

Lire l’article complet